Croissance de la barbe et testostérone

testostérone

La croissance de barbe et la testostérone sont étroitement liées. En effet, la pilosité dépend de plusieurs facteurs dont la testostérone. Un taux de testostérone faible aura plusieurs impacts dont celui de ralentir la croissance de la barbe. On va voir ensemble quelques astuces pour booster naturellement la testostérone et votre croissance de barbe.

Comment la testostérone influe sur la croissance de barbe [Guide]

Comment la testostérone favorise la croissance de la barbe ?

Avant toute chose, si vous êtes imberbe ou si vous avez une barbe clairsemée ne signifie pas forcément que votre taux de testo. est bas. Et ce n’est pas en faisant en sorte d’augmenter votre niveau d’hormone que vous aurez plus de poils.

La pilosité et la croissance du poil dépendent de plusieurs facteurs. Le plus important étant la génétique qui détermine votre nombre de follicules pileux et la longueur maximale des poils.

Néanmoins, la croissance de la barbe dépend aussi de la testostérone, ou plutôt de la dihydrotestostérone (DHT). Cette dernière favorise la croissance du poil. En somme, un niveau plus élevé de cette hormone pourra accélérer la croissance de la barbe. Un taux plus élevé de DHT permettra de réduire les cycles de la croissance du poil : anagène, catagène et télogène

Les personnes ayant un niveau de testo faible auront probablement une croissance de barbe plus lente.

Comment booster son niveau testostérone et améliorer la croissance de sa barbe ?

Nous, on va s’intéresser à comment booster son niveau d’hormone de façon naturelle. Comme vous vous en doutez, il existe des manières non-naturelles pour y parvenir. Cependant, celles-ci sont dangereuses pour la santé. Et c’est dommage de prendre des risques pour espérer d’avoir de plus gros muscles ou une plus grosse barbe.

On va voir ensemble quelques astuces qui vont vous aider à booster votre niveau de testostérone et améliorer la croissance de la barbe :

Changer de diète

Pour booster tout ça, il va falloir changer quelques habitudes. Et cela commence dans l’assiette. Vous allez devoir privilégier certains aliments et en éviter d’autres. À noter que ceci concerne des personnes qui n’ont pas de soucis de santé ou qui ne suivent pas un régime particulier. On sait que les bodybuilders ont une diète stricte qui varie en fonction de leurs cycles d’entraînement.

Vous devez également vous assurer de manger suffisamment. C’est-à-dire ingérer suffisamment de calories. Vous devrez aussi apprendre à mesurer votre apport quotidien en protéine, lipide et glucide.

En effet, les protéines ne devront pas excéder 25% de votre apport quotidien. Un excédent de protéine pourrait faire baisser votre taux d’hormone. On trouve des protéines dans la viande blanche, œufs et les légumineuses. L’idéal est de varier les sources.

Les graisses mono-insaturées (lipides) ne devront pas excéder 30% de votre alimentation. Vous en trouverez naturellement dans la viande rouge ou les produits laitiers.

Enfin, les glucides devront représenter 50% de votre alimentation. Vous en trouverez dans les pommes de terre, certains fruits et les grains entiers.

Complétez votre alimentation avec divers légumes, noix ou agrumes.

Les aliments à éviter

Si certains aliments favorisent la production de testostérone, d’autres en revanche sont totalement à éviter, car ils font baisser le taux.

C’est le cas de l’alcool, la menthe ou le soja… On pourrait faire un article complet sur les aliments à favoriser pour la croissance de la barbe et ceux à éviter.

Comment la testostérone influe sur la croissance de barbe [Guide]

Soulevez de la fonte

Faire de la musculation est la meilleure façon d’augmenter votre niveau de testostérone. Effectivement, il n’y a mieux que les exercices de résistance. Alors, n’hésitez pas à passer plus de temps à vous entraîner.

Voyez les presses, le développé couché ou les squats comme des alliés qui vous aideront à booster votre niveau d’hormone et par conséquent booster la croissance de votre barbe.

Si la musculation n’est pas votre fort, vous pourrez vous orienter vers d’autres disciplines sportives. Le but étant d’intégrer une activité physique régulière dans son cadre de vie.

Ces compléments qui peuvent vous aider à augmenter votre niveau d’hormones

Les compléments peuvent vous aider à augmenter votre taux de testostérone. Néanmoins, ils sont à prendre dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et d’un mode de vie sain. N’hésitez pas à consulter votre médecin avant de prendre tel ou tel complément.

Vous pourrez donc prendre certains minéraux comme :

Le zinc
La vitamine D
Le magnésium
Et coupler avec de la biotine

Les trois premiers minéraux sont connus pour être d’excellents exhausteurs naturels de testostérone. Il existe certains compléments qui regroupent ces trois minéraux : le ZMA, ce qui évite de prendre trop de comprimés ou de gélules.

Bien entendu, on retrouve la plupart des ces vitamines et minéraux dans l’alimentation : poissons, crustacés, viandes, œuf…

Les choses à éviter qui font baisser votre taux de testostérone

Comme vous pouvez vous en douter, s’il y a des choses qui boostent le niveau de testo, il y a des choses qui font baisser le niveau…

Le manque de sommeil

Le manque de sommeil nuit et impacte plusieurs domaines de la vie quotidienne. Un manque de sommeil joue un rôle déterminant sur votre énergie et le dynamisme. En dormant moins, vous avez de fortes chances d’être un peu mou et d’être moins productif.

Cela affectera aussi votre production de testostérone. Il fortement recommandé de dormir au minimum 7 heures par nuit,dormir 8 heures serait l’idéal, mais ce n’est pas toujours évident avec les emplois du temps chargés que l’on a.

Pour dormir mieux, il faut éviter de manger juste avant de se coucher, évitez de boire de l’alcool et faites de l’exercice régulièrement.

No stress

Le stress est une des conséquences du manque de sommeil. Il peut être aussi lié à votre situation professionnelle ou personnelle. Mais quoi qu’il en soit, le stress a un effet négatif sur votre santé, la production d’hormone ou sur la croissance de la barbe.

Cela vous parait un peu tracto capillé ? Et pourtant ! Combien de personnes ayant un stress élevé ont constaté une perte capillaire importante. Et cela peut même entraîner des troubles comme la pelade. Celle-ci concerne aussi la barbe, elle provoque une chute de poils par plaque !

Comment éviter le stress ?

Bonne question, si vous êtes de nature stressée cela peut être compliqué. Néanmoins, on peut faire certaines choses pour tenter de diminuer le stress.

Comme boire moins de café. La caféine est un excitant et peut donc être un facteur de stress.

Évitez de consulter vos mails ou de répondre à des appels en dehors des heures de travail. Prenez du temps pour vous et faites plus de sport. Une activité sportive est un excellent exutoire, idéal pour se vider la tête.

Diminuer votre consommation de sucre

Le sucre : encore un facteur qui peut diminuer votre niveau de testostérone… L’idéal est donc d’éviter les aliments sucrés au maximum. Surtout les sodas, les viennoiseries. Et si vous pouviez éviter de mettre du sucre dans votre café, ça serait top.

Shampoing pour barbe

Maintenant que vous savez comment augmenter votre niveau de testostérone, vous devez vous concentrer sur l’entretien de votre toison.

Qui dit plus de poils et/ou poils plus longs dit hydrater davantage. Une longue barbe aura davantage besoin d’une bonne huile à barbe. On ne peut que vous conseiller (si ce n’est pas déjà fait) d’intégrer ce soin à votre routine quotidienne.

L’hydratation est une des bases fondamentales pour réussir à faire pousser une jolie barbe. On vous recommande d’utiliser une huile très nourrissante comme l’huile à barbe Brooklyn Soap Company ou la Jack’s Cream de Mister Kutter. Ces deux soins sont 100 % naturels. L’huile à barbe Brooklyn est enrichie en huile d’argan, jojoba et ricin. Elle délivre un parfum vert et frais rappelant le gin tonique.

Celle de Mister Kutter est enrichie en huile d’amande douce et noyau d’abricot. On aime son parfum aux notes d’agrumes. Très plaisant.

Ne pas négliger le lavage

En augmentant le nombre de séances de sport, vous augmenterez certainement votre niveau d’hormone, mais vous augmenterez aussi le niveau de transpiration et d’irritations. Par conséquent, il va falloir intensifier votre entretien. Et notamment vous concentrer sur le lavage.

Sur le groupe Le Coin du Barbu, beaucoup de barbus ont pris conscience de l’importance du lavage. Certains ont même avoué avoir négligé cet aspect. Et pourtant, le lavage de barbe est la base des bases. Et c’est encore plus vrai si on fait du sport.

Il va falloir d’orienter vers un soin de haute qualité, 100 % naturel. Un shampoing à barbe digne de ce nom nettoiera votre barbe en douceur sans agresser la peau ni les poils. Actuellement, je ne peux que vous conseiller d’utiliser le shampoing du barbu du Père Lucien. Je viens de découvrir une nouvelle pépite, j’en parlerais en temps voulu !

En conclusion

Booster sa testostérone boostera à coup sûr la croissance de votre barbe. Pour y arriver, vous devrez surveiller votre alimentation et faire plus d’exercices. En contrepartie, vous devrez entretenir votre toison avec des produits adéquats et efficaces.

Ecrit par Rosario
Rédacteur en chef de Male Grooming et Blogueur compulsif et passionné de lifestyle, arts de vivre. J'aime le sport, le ciné et mon Aberlour 18 ans d'âge !