babrier

Alain, l’unique Maître barbier de Paris

Désolé de mon absence de ces derniers jours, on est en plein déménagement ! Et en plus, je bosse sur divers projets assez cool, j’espère pouvoir vous en dire plus prochainement . Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le portait d’Alain, l’unique Maître barbier de Paris à travers une vidéo. C’est l’occasion de faire une immersion dans son salon qui est un vrai musée pour tout amateur de fines lames et passionnés du rasage ! Il nous montre toutes les étapes d’un rasage au coupe-chou. Une Vidéo à regarder sans modération !

Portrait d’Alain, portrait de l’unique Maître Barbier de Paris

Alain est un barbier réputé. Son salon est situé à Paris, dans le troisième arrondissement dans le quartier du Marais. Son salon de coiffure est un endroit exclusivement masculin. Un lieu d’initiés où les hommes peuvent se retrouver et échanger sur des choses diverses et variées. Alain a restitué une boutique de barbier du 19ème siècle. C’est un endroit authentique très différent des barbershops modernes.

En revanche, si vous voulez une taille de barbe ou un rasage, il faudra vous y prendre à l’avance et réserver. Les tarifs sont assez élevés. Et les avis sur google sont mitigés. Par conséquent, si vous avez déjà eu l’occasion de tester ce barbier, n’hésitez pas à laisser vos impressions.

Félix, le barbier élevé au rang de premier valet.

Ce portrait est aussi l’occasion d’en savoir plus sur l’histoire des barbiers. Et notamment de Félix, barbier personnel du roi Louis XIV qui a été élevé au rang de premier Valet et autorisé à porter l’épée comme les nobles de l’époque.

Il a obtenu cette récompense après avoir opéré le roi d’une fistule anale. Même s’il s’agissait d’un popotin royal, ce ne devait pas être drôle tous les jours d’être le barbier du roi !

barbier
crédit photo monsieur barbier

Le saviez-vous ?

J’imagine que vous connaissez tous le logo du barbier : le fameux bâton tricolore. Mais savez-vous à quoi correspondent ces couleurs ? Au moyen-âge, les barbiers d’Europe pouvaient utiliser leurs outils pour des raisons autres que le rasage ou la coupe de cheveux. En effet, ils pouvaient être amené à réaliser des opérations médicales : saignées ou soulager des problèmes dentaires. Le poteau peint originellement en bleu, symbolisait le bâton que le patient devait serrer pour rendre ses veines saillantes. Les bandages ayant servi pour panser les plaies pouvaient être enroulés autour du poteau pour sécher ou attirer l’attention.

En somme, le jeu couleur actuel symbolise toutes les choses énoncées ci-dessus : le bleu pour le salon, blanc pour rappeler la couleur des bandages et le rouge pour le sang.

Pour conclure sur une note d’humour : je vous invite à écouter la chanson du matin#1 par Monsieur Barbier, qui en plus de proposer de supers produits est un interprète remarquable et fan inconditionnel de Boby Lapointe ! Vraiment ça vaut le détour ! Je pense que Félix le barbier aurait aimer l’écouter pendant qu’il enlevait la fistule !

Rosario

Rédacteur en chef de Male Grooming et Blogueur compulsif et passionné de lifestyle, arts de vivre. J'aime le sport, le ciné et mon Aberlour 18 ans d'âge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *