rasage

Du rasage mainstream au rasage traditionnel

Un petit article qui va introduire le sujet du rasage traditionnel dans les colonnes du blog. Avant d’aller dans plus loin dans le vif du sujet, je voulais simplement expliquer pourquoi et comment je suis passé du rasage mainstream au rasage traditionnel. Par rasage mainstream, j’entends par là un rasage fait avec des produits achetés en GMS, c’est à dire des rasoirs multi-lames, mousse à raser… De nos jours encore, le rasage représente une véritable corvée et est synonyme de coupures, irritations et boutons. Je pense que certains d’entre-vous vont se reconnaître et j’espère leur donner envie de changer de méthode de rasage.  Juste une petite précision, on peut être barbu et avoir une passion pour le rasage traditionnel, parce que quand on fait les contours de la barbe, il faut le faire avec des soins de qualité. Et j’en connais un qui est un vrai féru de fines lames !

rasage

Du rasage tradtionnel au rasage mainstream… et vice et versa

Pour ceux qui sont nés dans les années 80, le rasage se fait avec un rasoir multi-lames ou jetable, une mousse ou un gel de rasage. La plupart d’entre-nous ont commencé à se raser à l’adolescence à l’apparition du premier duvet. Pour ma part, on ne m’avait pas expliqué grand chose, sauf de faire gaffe avec le rasoir…Le rasage s’effectuait comme ça point barre. La façon de se raser avait évoluée depuis des années déjà. Et, à l’époque, la méthode utilisée par nos grands-pères c’est à dire le rasage traditionnel, était quelque peu tombée en désuétude. Et encore une fois, à cette époque il n’y avait pas internet, qui regorge aujourd’hui de boutiques spécialisées.

Comme vous l’aurez sans doute compris, la pratique du rasage traditionnel était réservée à quelques initiés. Ceux-ci ont aujourd’hui la cinquantaine et s’imposent comme étant les fervents défenseurs de cette méthode. Et gare au malheureux qui ose s’aventurer sur ce sujet et qui ne comprend pas les #SOTD ou autre #DE , qu’ils emploient à tout bout de champ… Ne vous laissez pas intimider par ces piliers….de comptoir lol ! (promis je vous explique tous ces # en détail dans un prochain article)

rasage

Les premiers rasages

Dans l’esprit de beaucoup de jeunes hommes, le fait de se raser signifie que l’on commence à devenir un homme. On se rase innocemment avec ces produits que l’on trouve dans les grandes surfaces. Et aussi, on fait connaissance des premiers désagréments causés par le rasage : les coupures et autres irritations. Pour lutter et éviter ces désagréments, il faut au préalable préparer sa peau et un sens de rasage à respecter. Mais comme beaucoup ne savent pas comment procéder, ils continuent sur la même voie  et répète les mêmes erreurs… considérant le rasage comme une vraie corvée, certains adolescents délaissent le rasoir au lycée et à la fac… La vie en entreprise les rappellera à l’ordre, certaines professions demandent d’être rasé de près tous les jours. C’est là que les ennuis commencent.

Les mauvaises habitudes… A qui la faute ?

Le rasage a évolué en même temps que la société. Au fil des années tout va plus vite, on veut aller plus vite et les méthodes d’hier jugées archaïques sont remplacées par de nouvelles. Au fil du temps, le coupe-choux a progressivement laissé sa place au rasoir. Ce dernier a aussi connu pas mal d’évolution avant d’arriver sous une forme jetable. Le savon et le blaireau ont quant à eux cédés leur place à la bombe de mousse à raser. Celle-ci s’est imposée comme une vraie révolution. Faire monter une mousse au blaireau prend du temps. La bombe/ l’aérosol délivre une mousse instantanée prête à l’emploi. On a d’un côté un gain de temps mais d’un autre côté on perd en qualité. En effet, il faut savoir que la mousse est propulsée par du gaz (propane/butane).

On prend des mauvaises habitudes en allant acheter des produits de consommation courante. Par conséquent, bon nombre d’entre-nous ont au-moins utilisé une fois un rasoir 2 ou 3 lames et mousse à raser des géants Gillette et Wilkinson…

rasage
source http://shutterstock.com

Les multi-lames, quelles saloperies…

Aujourd’hui, on trouve même des rasoirs 5 lames, intégrant toutes sortes de technologies. D’une part ces rasoirs ne sont pas du tout eco-friendly et d’autre part, ce sont ces multi-lames qui sont responsables des irritations. Pour faire simple, si vous utilisez un 5 lames c’est comme si vous passiez 5 fois une lame sur le même endroit. Le calcul est une nouvelle fois simple, vous multipliez tout par 5 : le nombre de passage du rasoir sur votre peau, le risque d’irritations (à ce niveau là, on ne parle plus de risques mais de certitudes), de coupures. Et ce n’est pas la bande chimique d’aloé vera qui va arranger la chose. Le rasage se fait en plusieurs étapes : préparer, raser et réparer. Et, en principe la première et la dernière étape sont souvent négligées.

Pourquoi je suis passé au rasage traditionnel

Comme j’ai une peau sensible, j’ai été rapidement sujet aux irritations et autres boutons. Chez moi, j’ai eu deux écoles la première avec mon frère qui se rasait avec une mousse en bombe et un rasoir multi-lames. La seconde celle de mon père qui lui utilisait son combo favori : savon à raser Wilkinson, un blaireau et Acqua Velva en after shave. Il utilisait un rasoir jetable une lame. Et quand je lui demandais pourquoi il se rasait comme ça, il répondait que c’était une habitude. Il avait dû voir son père ou son grand-père se raser de la même de la façon. Quoi qu’il en soit , il n’aurait jamais eu l’idée de changer de méthode. Même si les produits que mon père utilisait peuvent paraître simples, il n’empêche qu’aujourd’hui il a une peau nickel à plus de 75 ans.

rasage

Il faut changer ses habitudes

Pour ma part, le déclic a eu lieu en 2006. A l’époque je travaillais dans une célèbre enseigne qui a un oiseau pour mascotte. On nous imposait un rasage quotidien et il arrivait parfois qu’on ait à se raser 2 fois par jour. Occasions exceptionnelles mais qui arrivaient, lorsque l’on devait revenir le soir démonter un salon promotionnel etc… Même si on était en contact 1 h avec les clients, on devait être impeccables. Sauf qu’au bout de 18 mois, les rasages répétés avaient finis par abîmer ma peau au point que je ne pouvais même pas me toucher le cou sans éprouver une sensation de gène, tiraillements. Et je ne parle même pas de me couvrir le cou avec une écharpe en hiver : un vrai calvaire.

J’ai commencé à changer progressivement mes habitudes. Et, cela avait commencé par l’utilisation d’un après rasage de meilleure qualité. Je me souviens avoir acheté un après-rasage l’Occitane. C’était la première fois que je mettais plus de 20 euros dans un soin. Je n’ai jamais regretté mon choix puisque j’avais de moins en moins d’irritations par rapport à l’après rasage que j’achetais en grande surface.

J’ai par la suite découvert qu’il y avait toute une méthodologie à suivre et je me suis rendu compte que je faisais pas mal d’erreurs. Et enfin, j’ai changé progressivement mes habitudes jusqu’à délaisser complètement les rasoirs multi-lames et en bannissant les mousses à raser en bombe.

rasage

Pourquoi vous devriez changer de méthode de rasage

Si vous utilisez encore des produits de rasage provenant de la grande distribution et que vous hésitez à changer de méthode et passer au rasage traditionnel, voici quelques raisons qui pourraient vous aider sauter le pas :

La première des raisons est plus qu’évidente : le rasage agresse la peau. En suivant une méthode qui a largement fait ses preuves au cours des décennies et utilisant des soins adaptés, vous pouvez avoir la certitude que votre peau appréciera. Certes, investir dans un bon rasoir, un blaireau de qualité et acquérir des soins adéquats représente un budget. Mais au final, vous serez gagnant sur tous les fronts. Vous ne verrez plus le rasage comme une corvée.

La seconde raison est que adopter le rasage traditionnel, c’est quelque part prendre du temps pour soi. Le rasage traditionnel demande de la préparation comme faire monter sa mousse. Tout ce temps passé à ce moment doit être pris comme un instant de relaxation. Et peu importe ce que l’on peut dire, ça fait du bien !

En conclusion : je vous remercie d’avoir pris la peine de lire tout ceci j’espère que vous ne vous êtes pas endormis :). On vous prépare des sujets plus pointus dans les semaines à venir. Restez branchés.

Pour aller plus loin :

Il y a quelques marques spécialisées dans le rasage traditionnel à connaître. Comme Gentleman barbier, marque française qui propose des soins de rasage, soins pour la barbe et des accessoires comme des coupe-choux qui sont fabriqués à Thiers, le berceau de la coutellerie française. Proraso, cette marque italienne propose des soins d’une bonne qualité à prix abordable. Osma, marque française qui propose toute une gamme de soins de rasage dont la qualité m’a vraiment bluffé. Il y a bien d’autres marques, mais je vous les présenterais progressivement.

Il y a également des boutiques spécialisées :

Il existe aussi des forums où des passionnés se retrouvent et échangent sur leur passion du rasage :

  • Coupe-Chou Club, forum sur lequel on trouve des conseils sur l’utilisation du coupe-chou et sur le rasage également

Rosario

Rédacteur en chef de Male Grooming et Blogueur compulsif et passionné de lifestyle, arts de vivre. J'aime le sport, le ciné et mon Aberlour 18 ans d'âge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *