DIY huile à barbe

DIY : faire soi-même son huile à barbe, la fausse bonne idée ?

La tendance est au DIY ce qui signifie Do It Yourself (fais le toi-même). le DIY s’applique à de nombreux domaines : du scrapbooking à la cuisine en passant par des soins comme l’huile à barbe ou le baume à barbe. Sur le net, on voit fleurir de nombreuses recettes pour élaborer soi-même sa propre huile à barbe. Le DIY se veut être le porte parole que le fait-maison c’est meilleur et aussi moins cher. C’est peut-être vrai en ce qui concerne les pizzas mais pas en ce qui concerne les soins comme les huiles à barbe qui demandent la plus grande des attentions. J’ai donné l’exemple des pizzas, mais vous conviendrez que quelques notions de cuisine vous seront indispensables pour arriver à vos fins. C’est un peu pareil en ce qui concerne les soins à barbe, avant de vous lancer dans une quelconque recette DIY huile à barbe, posez-vous la question suivante : pourquoi les fabricants de soins à barbe passent par des labos et effectuent plusieurs tests avant de commercialiser leurs produits ?

DIY huile à barbe

Le DIY huile à barbe, la fausse bonne idée !

La question que j’ai posé un peu plus haut, n’est pas d’ordre existentielle ! La plupart des huiles à barbe que vous trouverez sur le marché reposent sur un subtil équilibre entre les huiles organiques/ végétales et les huiles essentielles ! Rappelez-vous, dans mon guide spécial huile à barbe, je vous disais qu’une huile était principalement composée à 80% d’huiles organiques et à 20% d’huiles essentielles. Utilisées à mauvais escient, les huiles essentielles peuvent agresser votre peau et causer des dégâts assez importants à votre épiderme. Donc quand je vois des recettes DIY huile à barbe indiquant qu’il suffit simplement de mélanger 1/4 d’huile de ricin, 1/4 d’huile de jojoba, 1/4 d’huile d’amande douce et 1/4 d’huile essentielle (parfum au choix), Sur ce type de recette, l’huile essentielle représente 25%, soit 5% de trop que ce qui est normalement conseillé.

Le DIY huile à barbe doit respecter un certain équilibre !

Ces 5% sont de trop, simplement parce qu’ils créent un déséquilibre… Les huiles essentielles peuvent créer des irritations et des démangeaisons. Je vous rappelle que le rôle principal d’une huile à barbe est de nourrir et hydrater peau et poil. S’amuser à reproduire des recettes DIY huile à barbe plus ou moins bancales ne vous rendra pas service. Et vous allez au devant de gros problèmes…

Si les fabricants passent par des labos pour élaborer leurs huiles c’est pour respecter cet équilibre. Il faut savoir qu’en principe plusieurs huiles essentielles peuvent intégrer une composition et que certaines d’entre-elles sont à doser minutieusement.

Les huiles à barbe respectent un cahier des charges rigoureux, qui implique un ph neutre, ce qui certifie que le soin ne sera pas agressif pour la peau. Et à ce jour, je n’ai vu aucune recette DIY huile à barbe parler de ph…

Alors certes en élaborant une huile maison vous économiserez peut-être quelques euros mais vous risquez d’en débourser une centaine chez le dermato… Pas sûr que ça soit le bon calcul !

DIY huile à barbe

DIY huile à barbe, faites gaffe aux allergies !

Même si une huile est élaborée dans un labo, vous n’êtes pas certain que vous ne ferez pas une réaction allergique. Ces désagréments peuvent intervenir si vous êtes allergiques à certaines plantes. Et quand on sait la quantité de plantes qu’il faut pour élaborer une huile essentielle… cela peut multiplier les risques d’allergies. Par conséquent si votre DIY huile à barbe est très mal dosée, vous vous exposez à de gros risques. Dites-vous bien que dans un labo, on teste le ph et on effectue aussi des tests allergiques. Chose que vous ne pouvez pas faire avec une recette DIY huile à barbe. Vous êtes toujours sûr de vouloir réaliser votre huile vous-même et manipuler les huiles essentielles n’importe comment ? Si oui, lisez ceci, ça devrait vous dissuader !

DIY huile à barbe, en savoir plus sur les huiles essentielles

Une huile essentielle est un extrait liquide et aromatique réalisé par un procédé de distillation à la vapeur d’eau à partir d’une plante. Une huile concentre les actifs volatiles. C’est en quelque sorte l’essence de la plante. A ce jour, on connait plus de 10 000 composants aromatiques différents d’huiles essentielles.

Ce qu’il faut bien garder en tête, c’est qu’une huile essentielle :

  • Ne contient aucun acide gras
  • A besoin d’une huile végétale pour « se fixer ».
  • Les zestes d’agrumes produisent des huiles essentielles souvent appelées « essences » obtenues par râpage à froid
  • Cependant, les zestes d’agrumes peuvent être distillés ce qui permet d’obtenir des huiles essentielles sans molécules photo-toxiques.
  • Le rendement d’une plante aromatique en huile essentielle est très faible (6.5 tonnes de pétales de Roses de Bulgarie=1 kg d’huile essentielle). Donc, quand on voit la quantité de plantes qu’il faut pour obtenir une huile essentielle, vous savez à quoi vous vous exposez si vous êtes allergique à une plante…

Par conséquent, il faut se méfier des huiles essentielles trop bon marché, ou dont on ne connait pas la provenance, ni l’origine… Elles ont de fortes chances d’être coupées…

DIY huile à barbe

 

Savoir quelles sont les propriétés d’une huile essentielle  ?

Une huile en fonction de son composant possède une activité « principale » mais elle en présente toujours d’autres. Celles-ci sont liées à ses multiples molécules majeures ou mineures. Par exemple : la Lavande en contient plus d’un millier ! Certaines huiles essentielles sont à la fois bactéricides, virucides, acaricides, fongicides et insecticides …

Comment prendre les huile essentielle ?

Il existe 3 voies d’administration

  • La voie respiratoire
  • La voie orale
  • La voie cutanée, appelée aussi « voie royale » car les huiles essentielles sont lipophiles (c’est à dire miscibles dans un corps gras). Elles sont donc capables de traverser rapidement l’épiderme et les différentes couches cutanées pour rejoindre la micro circulation périphérique puis la circulation sanguine. L’avantage est que c’est à la fois rapide et d’action prolongée. Les huiles essentielles sont à appliquer en massage.

Enfin, ne pas confondre :

  • Les huiles essentielles de distillation : Composé aromatique et complexe extrait de la plante par distillation à la vapeur d’eau
  • Les huiles essentielles d’expression (essences) : Obtenu à partir de zestes d’agrumes par extraction mécanique à froid
  • Les Hydrolats : Huile essentielle résiduelle obtenue après avoir séparé le produit de la distillation. L’hydrolat est beaucoup moins concentré en actifs (0.02%<0.20%)
  • Les Huiles végétales : Elle servent de support aux huiles essentielles en facilitant leur pénétration cutanée et en limitant leur côté irritant. Elles assouplissent et protègent la peau

Pour conclure, les conseilleurs ne sont pas les payeurs… Vous pourrez tomber sur des recettes DIY qu’un pote vous recommandera. Mais rien de ne vous prouve que lui l’a testé, que vous n’êtes pas sensible à un des composants de cette recette ? En revanche, la seule certitude que vous pouvez avoir, c’est que ça peut vous causer des irritations, allergies etc…

Merci  à Seb de Barbe et M, qui m’a beaucoup aidé à la réalisation de cet article ! Je vous invite à aller jeter un œil sur barbershop très sélectif.

ps : les visuels représentent les marques Solomon’s Beard, The Brighton Beard Company et Davey’s original. Toutes dispo sur Barbe et M !

Rosario

Rédacteur en chef de Male Grooming et Blogueur compulsif et passionné de lifestyle, arts de vivre. J'aime le sport, le ciné et mon Aberlour 18 ans d'âge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *